Inceste, lorsque les mères ne protègent pas leur enfant

Couverture de l'ouvrage : Inceste, lorsque les mères ne protègent pas leur enfantInitié et produit par l'Association Docteurs Bru, cet ouvrage, sous la direction de Patrick Ayoun et d’Hélène Romano (membres du Conseil d'Orientation Scientifique et Technique de l'ADB), a été publié aux éditions Erès en 2013.

S’appuyant sur notre expérience et en complément de notre colloque (2012) sur ce sujet, il propose une approche théorique plurielle, agrémentée de témoignages de professionnels de la protection de l’enfance, sur la place des mères face à l’inceste.

Inceste : Quel accompagnement pour les mineurs ?

Lien Social  n° 1142 du 29 mai 2014 © Katia Rouff

Malgré ses graves répercussions sur la santé physique, le développement psychologique et le bien-être psychosocial des victimes, l’inceste reste un crime sous-estimé. Si la majorité des signalements sont effectués par des travailleurs sociaux, ceux-ci ont souvent besoin de formations spécifiques pour mieux repérer, écouter et accompagner les mineurs victimes.

Inceste : soutenir aussi les mères

ashASH du 23 mai 2014 © Caroline Heifter

Chaque année, de très nombreux enfants – surtout des filles – sont victimes d’agressions sexuelles intrafamiliales. Dans ces situations d’inceste, la place de chacun est interrogée, celle de l’auteur mais aussi celle de la mère qui n’a pas protégé. Convaincues que pour aider l’enfant, il est indispensable de soutenir ces mères, certaines associations leur proposent un accompagnement éducatif spécifique.

Inceste, lorsque les mères ne protègent pas leur enfant

Colloque N°8 – 31 janvier 2014 – Paris


Présentation :

Dans les situations de maltraitance familiale et plus particulièrement dans les situations d’inceste père/fille, l’attitude de la mère est souvent questionnée : pourquoi n’a-t-elle pas protégé son enfant ?

L’inceste ne concerne pas seulement l’abuseur et sa victime mais l’ensemble de la famille. Et les professionnels ne sauraient débuter une prise en charge sans s’interroger sur le fonctionnement de chacun de ses membres et le lien qui les unit. La compréhension du rôle de la mère sera ici essentielle.

Un cocon pour se reconstruire

Sud Ouest - 30 septembre 2012
Didier Voydeville, trésorier ; Jacques Argeles, directeur général ; Michel Louvet, ancien directeur de l'établissement d'Agen, et Nicole Bru, présidente du conseil d'administration de l'association Docteurs Bru. © Photo Jean-Louis Borderie

La maison d'accueil Jean-Bru est spécialisée dans la prise en charge thérapeutique et éducative de jeunes filles ayant vécu des actes incestueux ou subi des violences sexuelles.

Un établissement spécialisé pour jeunes filles victimes d’inceste

Michel Louvet, Jacques Argelès, in La Revue de la santé scolaire et universitaire, Volume 3 – Numéro 14 – Mars-Avril 2012, pp. 19-22.

Dans le cadre d’une recherche d’amélioration de l’aide proposée aux enfants victimes d’inceste ou de violences sexuelles intrafamiliales s’est posée la question de la spécificité du traumatisme et d’un accompagnement éducatif adapté. C’est ainsi qu’en 1996, à l’initiative de Nicole Bru, est créée la Maison d’accueil Jean-Bru (MaJB) dont le but est de venir en aide aux jeunes filles victimes d’inceste.