Selon Nathalie Mathieu, « l’inceste engendre un empêchement de vivre »

ashASH - Article du 22 septembre 2021

Co-présidente de la Commission indépendante sur l’inceste et les violences sexuelles faites aux enfants (Ciivise) et directrice générale de l’association Docteurs Bru, Nathalie Mathieu revient sur les enjeux de la plateforme téléphonique lancée le 21 septembre pour recueillir la parole des victimes.

À la maison d’accueil Jean-Bru, à Agen, la vie après l’inceste

Ouest France - 12 mars 2021 Cette structure de la Protection de l’enfance, unique en France, n’accueille que des jeunes filles victimes d’inceste. Sa directrice générale, Nathalie Mathieu, vient d’être nommée co-présidente de la Commission inceste.

« Ça nous a sauvées »: la maison d’accueil Jean Bru, rare refuge pour les victimes d’inceste

L'Express - 5 mars 2021

Créée en 1996, la MaJB, à Agen, est l’unique structure en France à prendre en charge spécifiquement des mineures et jeunes adultes ayant été victimes d’inceste.

Visite d’un foyer pour femmes victimes d’inceste : « les protéger » et libérer la parole

Une commission dédiée entre autres au recueil de la parole des victimes d’inceste sera présidée par Elisabeth Guigou, ancienne ministre socialiste de la Justice, a annoncé le secrétaire d’Etat à l’enfance, lors d’une visite commune à Agen de la Maison Jean Bru, un foyer qui accueille les jeunes filles et femmes victimes depuis 1996. Europe 1 les a rencontrées.

Adrien Taquet entend libérer la parole sur l’inceste

Le Petit Bleu d'Agen - 11 décembre 2020

Secrétaire d’État en charge de l’Enfance, Adrien Taquet était en visite aux côtés d’Elisabeth Guigou hier à Agen à la maison Jean-Bru qui accueille des jeunes filles victimes de violences sexuelles intrafamiliales.

La Maison Jean Bru, un « cocon » pour les jeunes victimes d’inceste

AFP / Ouest France - 11 décembre 2020

À Agen (Lot-et-Garonne), la Maison Jean Bru est spécialisée dans l’accueil et l’accompagnement de mineures ayant subi des agressions sexuelles dans le cercle familial. Les jeunes victimes d’inceste tentent de se reconstruire dans ce lieu unique en France.